Corsica Digest : Jamais un portail n'a autant inspiré la passion du voyage en Corse !
Rechercher un hébergement en Corse

Résidence ou hôtel en corse... Trouvez l'hébergement pour vos vacances

sélection du moment en Corse

loading

hébergement de vacances

L'origine des hôtels sur l'île

Depuis les invasions arabes jusqu’aux années 1960 a vécu refermée sur elle-même. Le rattachement à la France a créé des liens étroits avec la métropole et des échanges constants de voyageurs avec le continent qui demeuraient cependant relativement limités au point de vue numérique.

Les hotels modernes se limitaient aux grandes villes et aux ports, en particulier Bastia et Ajaccio « ville impériale » et ville d’hiver » et attiraient une riche clientèle continentale y compris des Anglais et disposaient d’hotels de luxe … Le reste de l'île se contentait d’auberges rurales, reflet de la Corse d’hier, et d’hébergements non classés.

 

L'évolution de l'hôtelerie depuis 1960

L’explosion touristique des années 1960 devait remettre en question cet équilibre traditionnel. L’arrivée brutale de touristes pionniers en quête de nature et d’espace vierges, de cultures fortes, originales, mais aussi de nouveautés et d’émotions allait obliger la région à s’adapter rapidement et se doter d’infrastructures d’accueil aux normes européennes.

De nombreux insulaires participèrent à l’aventure :
-Des  propriétaires qui modernisèrent leurs structures et investirent souvent dans des nouveaux hotels en bord de mer, conformément a l’adage anglo-saxon « sun, sand and sea »
-De nouveaux venus dans le tourisme qui mobilisèrent leur patrimoine foncier pour investir dans l’hôtellerie en se formant sur le tas.


Ainsi n’acquirent les établissement familliaux avec des structures de petite taille mais de qualité. Les hotels 2 et 3 étoiles se multiplièrent, en particulier sur les littoraux, seules, quelques stations de luxe, rendez-vous de la jet- set internationale, purent se doter d’une hôtellerie de luxe : Bonifacio, Porto Vecchio, Saint Florent, Calvi, Bastia, capitale d’économique de l’ile et bien sûr Ajaccio, riche d’une tradition ancienne, de l’image de l’Empereur et de la notoriété de Tino Rossi, véritable Empereur du Music-Hall.

 

Qu'en est-il aujourd'hui ?

L'île de beauté compte aujourd’hui 400 structures hôtelieres, pour l’essentiel des petites structures familiales de 10 à 20 chambres. Les prestations sont  globalement qualifiées de « bonnes ».Les chambres simplement décorées  n’en sont pas moins confortables et agréables. La vue s’ouvre en général sur de beaux paysages littoraux ou montagneux. L’accueil y est aussi très chaleureux.
La pluparts des établissements hôteliers sont implantés sur le littoral, mais une nouvelle tendance se manifeste avec le développement de la petite hôtellerie à l’intérieur de l’ile avec l’expansion du tourisme vert.


La Corse compte quelques hotels de charme, en nombre insuffisant certes, implantés dans d’anciens « palazzi » c’est-à-dire dans d’anciennes demeures aristocratiques. Les hotels de prestige ou de chaine sont rares. Avec ses atouts et ses limites, l’hôtellerie en corse constitue le principal mode d’hébergement insulaire. Elle est souple et bien adaptée à des cours séjours dans le cadre d’un voyage de découverte de l’ile.

L'hôtelerie pourrait connaitre un nouvel essor dans le cadre du développement d’un tourisme de shopping en s’appuyant sur ses commerces et boutiques qui proposeraient des produits de qualité en particulier  les denrées agroalimentaires de l’ile mais aussi les « objet d’excellence » réalisés par ses artisans traditionnels. Il existe un modèle susceptible d’inspirer notre région, celui de la ville médiévale italienne d’Alba capital des Langhe et Roëro.

 

Résidence en Corse

Les appartements sont souvent standardisés. L’appellation 'Résidence de Tourisme' est normalement réservée aux locations classées, conformément à un référentiel national qui va de 1 à 5 étoiles. Cependant ce classement n’est pas obligatoire et dans la pratique, à l’heure actuelle, en corse, seule la moitié sont classées. Un nouveau classement a été mis en place en 2010 et petit à petit les nouveaux panonceaux vont remplacer les anciens.
Elles sont constituées d'un ensemble homogène de chambres ou d'appartements meublés, disposés en unités collectives ou pavillonnaires, offert en location pour une occupation à la journée, à la semaine ou au mois. Elle sont dotée d'un minimum d'équipement et de services communs (définition du Ministère français du Tourisme).

Ce type de structure hôtelière combine le confort d’un appartement avec les services d’un établissement hôtelier. Sur l'île, un bon nombre d’ hébergement offrent des salles de séminaires, piscines, bars, espaces lecture, laverie, centre de remise en forme, etc.

Les appartements sont généralement équipés d’une partie cuisine ou kitchenette, d’une salle de bain, de télévision avec satellite ou câble, de connexion wi-fi, etc. Les plus modernes proposent aussi des équipements tels qu’un lave-vaisselle ou une machine à laver…

Les locations ont des superficies plus grandes que celles des chambres de structures hôtelières. Surfaces minimales (recommandées en France par le Syndicat National des Résidences de Tourisme) :
Studio pour 2 personnes : 20m² Studio pour 4 personnes : 20 à 25m² F.2 jusqu’à 4 personnes : 35m² F.2 jusqu’à 5 ou 6 personnes : 50m² F.3 jusqu’à 8 personnes : 70m²
Pour vos vacances en famille ou séjours d’affaires,destination réputée ou petit coin de verdure, Resort animé ou location tranquille, enseigne connue ou location indépendante. Toutes les formules existent.

50% en familles
20% entre amis,
20% clientèle d’affaires,
10 % séniors, dont 26 % de clientèle étrangère venant principalement d’Europe: Allemagne, Grande-Bretagne, Belgique, Italie, etc...
Des Taux d’Occupation performantsà la mer, 67 % sur la saison d’été (6 mois),
- à la montagne, 80 % sur la saison d’hiver (4 mois)
- à la campagne et en ville, 70 % sur l’année.
Durée moyenne des séjours : 7 jours

Les séjours pouvant aller de quelques jours (week-end, loisirs, tourisme d’affaires) à plusieurs semaines (vacances d’été, séjours urbains).

Top